Fastly fait face à une action en justice pour violation des lois sur les valeurs mobilières.

Author:

Fastly, Inc. (NYSE: FSLY), l’un des principaux fournisseurs de réseau de diffusion de contenu (CDN), est actuellement confronté à une action en justice en valeurs mobilières devant le tribunal de district des États-Unis pour le district nord de la Californie. Le cabinet d’avocats Kessler Topaz Meltzer & Check, LLP a déposé la plainte au nom des investisseurs, alléguant que Fastly avait enfreint les lois fédérales sur les valeurs mobilières en faisant des déclarations trompeuses et fausses sur ses activités et ses perspectives.

Selon la plainte, Fastly a publié un communiqué de presse le 14 février 2024, fournissant des prévisions de revenus pour l’exercice 2024 dans la fourchette de 580 à 590 millions de dollars. Le PDG de l’entreprise a été cité dans le communiqué de presse, mettant en avant les progrès réalisés en matière de rigueur opérationnelle et financière, ainsi que les améliorations dans l’acquisition de clients. Cependant, lorsque Fastly a annoncé ses résultats du premier trimestre de 2024 le 1er mai 2024, elle a rapporté un chiffre d’affaires total de seulement 133,52 millions de dollars, manquant les estimations consensuelles. La société a également réduit ses prévisions de revenus pour l’exercice 2024 dans une fourchette de 555 à 565 millions de dollars.

Suite à ces révélations, le cours de l’action de Fastly a été fortement impacté. Bank of America a déclassé l’action d’une recommandation « Acheter » à « Sous-performance » et a abaissé l’objectif de prix de 18 $ à 8 $ par action. Cette nouvelle a entraîné une baisse d’environ 32,02% du cours de l’action.

Les investisseurs qui ont subi des pertes en raison des présumées mauvaises actions de Fastly ont l’opportunité de demander leur nomination en tant que représentants plaignants pour la classe dans le cadre de l’affaire en cours. Kessler Topaz Meltzer & Check, LLP encourage les investisseurs affectés à contacter le cabinet pour en savoir plus sur leurs options.

Kessler Topaz Meltzer & Check, LLP est un cabinet d’avocats renommé spécialisé dans la poursuite d’actions en justice collectives. Ils ont un antécédent avéré de récupération de milliards de dollars pour les victimes de fraude et de mauvaise conduite d’entreprise. Bien qu’ils n’aient pas engagé la procédure dans ce cas particulier, ils sont dévoués à protéger les investisseurs et à rendre les entreprises comptables de leurs actions.

Les investisseurs souhaitant participer à l’action en justice collective ou obtenir plus d’informations peuvent visiter le site web de Kessler Topaz Meltzer & Check, LLP ou contacter directement l’avocat Jonathan Naji. La date limite pour demander à être plaignant principal est le 23 juillet 2024.

Veuillez noter que cet article est uniquement à titre informatif et ne constitue pas un avis juridique. Les résultats passés ne garantissent pas les résultats futurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *